Construit par Bordeaux Métropole en 1985, le bassin de retenue du parc de Fontaudin compte parmi les bassins qui protègent l’agglomération des inondations.

Construit à Pessac en 1985, le bassin de Fontaudin, avec une capacité de 48 000 m3, a pour fonction principale de protéger les riverains des inondations.

Il régule l’écoulement des eaux pluviales de trois sous-bassins s’étendant sur environ 300 ha. Il s’inscrit dans le programme général d’aménagement du bassin versant du ruisseau d’Ars qui couvre 2300 ha répartis sur les communes de Pessac, Talence, Bègles et Bordeaux.

Dès qu’il pleut trop longtemps, les vannes situées à la sortie du bassin se ferment automatiquement pour stocker l’eau qui ruisselle de l’amont, ce qui permet de désengorger le réseau souterrain qui transfère l’eau pluviale de la bouche d’égout à la rivière par des kilomètres de canalisations.

Nécessaires à la lutte contre les inondations, certains bassins d’étalement joignent de plus en plus l’utile à l’agréable en étant ouverts au public. Dans les communes, les bassins en eau et à l’air libre deviennent sous l’action conjuguée des riverains, de la Fédération de pêche, de L'Eau Bordeaux Métropole et de son délégataire des espaces de vie et de loisirs.

Les autres sites du service de l’assainissement gérés de manière écologique

- Le bassin de Dinassac,                                         - Le bassin de Lafontaine,

- Le Bassin de Bassens Nord                                    - Le bassin de la Grenouillère

- Le bassin de chêne vert                                       - Le bassin du Bourgailh

- Le bassin Lamothe Lescure                                   - Le bassin de l'Archevêque 

Le dispositif de lutte contre les inondations sur Bordeaux Métropole

  • un important réseau de canalisations pour collecter les eaux de ruissellement et les évacuer en milieu naturel,
  • 116 bassins d’étalement,
  • 134 stations de pompage,
  • 10 000 solutions compensatoires, également appelées techniques alternatives d’assainissement pluvial
  • 49 pluviomètres
  • un centre de télécontrôle, RAMSES

 

Synthèse annuelle des espèces touchées par la gestion raisonnée

Votre
avis