Le bassin de la Grenouillère est l’une des réalisations phares du dispositif de lutte contre les inondations et de traitement des eaux de pluie de Bordeaux Métropole.

Le fonctionnement du bassin

Mis en service en 2002, après des travaux qui ont duré plus de 2 ans, cet ouvrage aux dimensions démesurées n’en est pas moins méconnu. Pourtant, c’est grâce à lui que les riverains des rues du Jardin Public et avoisinantes n’ont plus eu les pieds dans l’eau.

Le bassin reçoit les pluies d’un bassin versant de 170 ha. Avec un diamètre de 60 m et une profondeur de 24 m, cet ouvrage remarquable peut stocker mais aussi dépolluer 65 000 m³ d’eau de pluie.

Si la fonction première du bassin de la Grenouillère est de stocker les eaux pluviales lors d’évènements pluvieux d’importance pour lutter contre les inondations, il assure également une fonction de dépollution des eaux pluviales pour répondre aux enjeux de protection des milieux aquatiques.

C’est le premier bassin qui utilise l’effet Vortex à grande échelle. Les eaux pluviales arrivent par un collecteur de grande dimension (situé rue Emile Counord, et creusé par le tunnelier Emile). Les eaux pluviales arrivent par un collecteur en forte pente situé rue Émile Counord.

Accélérées, elles se mettent en rotation dans le bassin et toutes les matières en suspension se déposent au fond. L’eau superficielle du bassin devenue propre, est rejetée dans la Garonne tandis que les eaux en fond de bassin sont renvoyées vers le réseau d’eaux usées pour un traitement à la station d’épuration Louis Fargue.

Le bassin est formé de 3 compartiments concentriques ayant chacun une fonction spécifique :

- le fût central  est utilisé comme décanteur statique et dynamique

- le fût annulaire est réservé au stockage des eaux décantées, si le volume de la pluie en permet l’alimentation, une fois le fût central rempli

- le fût de pompage des eaux chargées permet le transfert des matières décantées

Le débit total des collecteurs se déversant dans le bassin peut atteindre 17 m³/s.

Bassin de stockage et de dépollution La Grenouillère

Fonctionnement du bassin de stockage en début de pluie

Fonctionnement du bassin de stockage par forte pluie 

Les autres sites du service de l’assainissement gérés de manière écologique

- Le bassin de Dinassac,                                         - Le bassin de Lafontaine,

- Le Bassin de Bassens Nord                                    - Le bassin Carmaux

- Le bassin de chêne vert                                       - Le bassin du Bourgailh

- Le bassin Lamothe Lescure                                   - Le bassin de l'Archevêque

 

Dispositif de lutte contre les inondations de Bordeaux Métropole

  • un important réseau de canalisations pour collecter les eaux de ruissellement et les évacuer en milieu naturel,
  • 116 bassins d’étalement,
  • 134 stations de pompage,
  • 10 000 solutions compensatoires, également appelées techniques alternatives d’assainissement pluvial
  • 49 pluviomètres
  • un centre de télécontrôle, RAMSES

Synthèse annuelle des espèces touchées par la gestion raisonnée

Votre
avis