L'usine du Béquet

Construite en 1887, l’usine de potabilisation du Béquet située à Villenave d’Ornon assure le traitement de l’eau issue des sources de Fontbanne à Budos.

Le 1er octobre 1885, l’Etat autorise la ville de Bordeaux à installer une usine d’amenée des eaux de Budos, pour répondre aux besoins en eaux de la population grandissante. Pour ce faire, un aqueduc est construit reliant les communes de Budos et Villenave d’Ornon. Depuis, l’usine du Béquet traite les eaux des sources de Fontbanne puisées dans la couche géologique de l’oligocène. Elle assure une distribution de l’eau sur les villes de Bordeaux, Talence, Floirac et  Cenon. Classée aux Bâtiments de France, l’usine possède une architecture unique de par sa façade en pierre ornée d’un cartouche « Eaux de Bordeaux ».

Zoom technique : Comment l’eau est-elle traitée ?

L’eau issue des sources de Fontbanne, subit un premier traitement, au sein de l’usine de Budos, située à proximité des sources. L’eau est ensuite chlorée avant d’être acheminée gravitairement jusqu’à l’usine du Béquet par un aqueduc long de 42 kilomètres. Au sein de cette usine, un second traitement est effectué permettant de rendre l’eau parfaitement potable. L’eau est alors stockée dans deux bassins attenants à l’usine, avant d’être distribuée.

Le recyclage des eaux de traitement :

Toutes les eaux utilisées pendant le processus de traitement sont ‘‘nettoyées’’ avant d’être rejetées dans le milieu naturel.

Quelques chiffres:

  • L’usine du Béquet possède 2 réservoirs d’une capacité totale de réserve de 4200 m³.
  • L’aqueduc reliant les usines de potabilisation de Budos et Villenave d’Ornon achemine en moyenne 24 000 m³ d’eau par jour.
  • L’usine du Béquet alimente environ 20% des foyers de Bordeaux Métropole.
  • Bordeaux Métropole est alimentée à partir de 104 points de production d’eau dont 12 sources et 92 forages.

Votre
avis