D’après le rapport Acclimatera de la région Nouvelle Aquitaine, le territoire sera l’un des plus touché par les conséquences du changement climatique. Le cycle de l’eau s’en trouvera modifié et la fréquence d’événements extrêmes comme des sécheresses ou des canicules pourra augmenter.
Les comportements des usagers seront également impactés puisque, comme l’indique le rapport, l’augmentation de la température de 1°C va créer une augmentation de la consommation d’eau de 1,6%.
Il est ainsi essentiel d’agir dès aujourd’hui pour préserver cette ressource INDISPENSABLE. A commencer par nos actions quotidiennes : Chacun d’entre nous à un rôle à jouer !

 

7 conseils preserver ressource eau

Le service de L’Eau Bordeaux Métropole agit lui aussi quotidiennement. Les missions du service de l’eau consistent à approvisionner en eau de qualité 24H/24 les habitants de la Métropole tout en préservant cette ressource. Pour y parvenir, trois actions clés sont mises en œuvre : prélever la juste quantité d’eau, limiter les pertes d’eau sur le réseau et réparer les fuites au plus vite.

preserver la ressource eau potable

Limiter les pertes d’eau pour le service de L’Eau Bordeaux Métropole consiste notamment à trouver les fuites avant qu’elles ne deviennent visibles.
En effet, l’eau qui s’échappe d’une fuite dite invisible met en moyenne 45 jours avant de remonter à la surface … et de devenir visible. 
Avec plus de 3000 km de réseaux d’eau potable qui parcourent la Métropole c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Pour relever le défi, pas d’usage de la magie par les équipes, mais une utilisation combinée de plusieurs techniques pointues. Elles permettent de réduire le territoire de recherche (alias la botte de foin) et de cibler précisément le positionnement de la fuite. La fuite ainsi plus vite repérée, sera plus vite réparée. Et l’eau sera préservée.

preserver la ressource eau recherche fuite